• A L'ORIGINE …

    C'est au sein d'un ancien établissement de l’habillement de l’armée, la “Halle Bonnotte”, que prend lieu et place La Minoterie. Inscrire au coeur de la ville un projet de création jeune public et d'éducation artistique, carrefour d'artistes, de publics et de professionnels du milieu culturel, de l'enfance et de l'éducation : un pari à l'initiative de la Ville de Dijon, soutenu dans sa réalisation par le Conseil régional de Bourgogne et le Ministère de la Culture et de la Communication. La préfiguration du projet de 2011 à 2012 a été confiée par François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon à Christian Duchange, metteur en scène et directeur artistique de la Cie L'Artifice.

  • le Projet artistique et culturel de l'Artifice A LA MINOTERIE

    Fruit d'une réflexion collective et constructive, la Minoterie se veut un espace d’expérimentation et de recherche pour accompagner et promouvoir les commencements artistiques, favoriser la rencontre/concertation des «passeurs d’art» (médiateur, enseignant, animateur, éducateur, professionnel de l'enfance..) et assurer l’éducation artistique des publics. Lieu de création avant tout, la Minoterie est également un lieu ouvert à tous, petits et grands, lieu de transmission, de ressources et de développement. Son activité repose surtout sur la présence d'artistes au travail en son sein.

    Un lieu de résidences pour les artistes

    Lieu de fabrique de spectacles “accompagnée”, la Minoterie dispose de deux espaces de travail de 300 m² pour l’un et 80 m² pour l’autre et propose 3 types de résidences : chantier /rencontre, création et création partagée.

    Un lieu de découvertes pour les publics

    La Minoterie se veut un lieu de vie ouvert à tous le temps de la découverte d’un spectacle, d’une petite forme, d’une lecture, d’un atelier, d’une exposition, etc. Parmi les différents rendez-vous qui jalonnent son action, les « Samedi Minoterie ! » sont un rendez-vous pour petits et grands, festif et familial le temps du samedi. En ligne de mir également, l’accompagnement des pratiques amateurs avec l'éveil à l’imaginaire autour d’un langage de la scène et la sensibilisation au jeu théâtral mais aussi au cirque, à la danse, au chant, aux arts visuels, etc.

    Un lieu dédié aux professionnels et à l'éducation artistique

    Travailler à la transmission d’un art préoccupé de sa jeunesse et à la (re)-découverte d'une éducation artistique par l'ensemble des personnes,  famille, artistes, professionnels de la culture ou en lien avec l'enfance et la jeunesse compte parmi l'une des revendications fortes de la Minoterie. La Minoterie se veut donc un espace de co-construction, un lieu pour redonner du sens et un espace à la fonction de "passeur d'art".

  • Partenaires

Inscription à la newsletter
Haut