Crédit photo : Sylvain François
Christian Duchange
Année de création
2019
Distribution

Texte Simon Grangeat
Édition en octobre 2019 aux éditions Les Solitaires Intempestifs - collection Jeunesse
Mise en scène Christian Duchange
Jeu Gaïa Oliarj-InésGalla Naccache-Gauthier, Théo Perrache
Création et réalisation costumes et masques Nathalie Martella assistée de Cécile Choumiloff
Création Lumières Julien Barbazin
Composition Sébastien Dangoin, Jeanne Duchange
Accessoires Jules Bouteleux
Régie générale Anthony Dascola
Régie de tournée Louise Baechler

Production

Compagnie L'Artifice

Co-production

La Maison/Nevers - Scène conventionnée Arts en territoire en préfiguration

Avec le soutien de :
Résidences Côté Cour, Scène conventionnée Art, Enfance, Jeunesse à Besançon et la Ville de Dijon (résidence en école)
Préachats Côté Cour / Scène conventionnée Art, Enfance, Jeunesse en partenariat avec Les Scènes du Jura / Scène Nationale, Espace 600 à Grenoble, Saison Jeune Public de Nanterre, Théâtre de la Tête Noire / Scène conventionnée de Saran, Festival MOMIX à Kingersheim, TDB / Centre Dramatique Nationale de Dijon en partenariat avec le Festival A Pas Contés / ABC à Dijon, L’Arc / Scène Nationale du Creusot, en cours...
Compagnonnage GEIQ Théâtre Lyon

 

Comme si nous... l’assemblée des clairières

Simon Grangeat

Fin avril 1999, dans le massif de la Chartreuse – entre la Savoie et l’Isère - une chorale d’enfants disparaissait en rentrant de tournée. Un groupe entier, d’un seul coup. Sans un signe. Sans une trace. Passé le frémissement des premiers jours, le mystère cessa de faire recette et les disparus s’abîmèrent dans l’oubli. Aujourd’hui, nous décidons de reprendre le fil de l’enquête car une lecture nouvelle de ce fait divers pourrait bien apparaître.
Et si ce groupe n’avait pas disparu accidentellement ? S’il s’agissait d’une tentative délibérée d’évasion, de refus du monde guidé par l’impérieuse nécessité de vivre une aventure ?
Comme si cette disparition était le premier pas vers un autre monde possible.

Un duo auteur / metteur en scène

" Ce compagnonnage* avec l’auteur Simon Grangeat me permet de poursuivre cette exploration inépuisable des territoires d’enfance. Parler d’enfance aux enfants. Redonner de l’enfance à celles et ceux qui sont à la fois puissants et fragiles. À celles et ceux dont le désir et le pouvoir d’imaginer s’émoussent face à la répétition mondialement répandue de rêves standardisés.
L’écriture de Simon Grangeat, tournée vers les adultes, est toujours préoccupée par la question d’un théâtre documentaire servi par les émotions de personnages aux histoires singulières et édifiantes. Cette approche documentaire, à l’oeuvre dans son premier texte jeunesse (Du piment dans les yeux, édité aux Solitaires Intempestifs) sera convoquée encore différemment dans ce projet commun.
Un vrai/faux fait divers nous permet de donner aux jeunes spectateurs d’aujourd’hui une possibilité de « s’armer en pensée » comme dirait Jean-Louis Hourdin. Les enfants de notre fable associent en effet leurs imaginations et leurs désirs pour construire un véritable collectif là où ils n’étaient, au départ, qu’un rassemblement. Ils revendiquent ensemble, à leur manière et à leur hauteur, une forme d’UTOPIE qui fait tant défaut à nos démocraties modernes. « Ah! que ne grandissons-nous pas pour devenir des enfants », nous suggérait Witold Gombrowicz.
Nous avons placé ce questionnement philosophique au coeur d’un fait divers littéralement « incroyable », puisque 25 enfants d’une chorale ont disparu à la fin du siècle dernier sans laisser de trace et sans jamais ré-apparaître depuis. Loin de vouloir inviter les jeunes spectateurs d’aujourd’hui à trouver leur salut dans la fuite, nous souhaitons plutôt les faire résonner et raisonner sur l’urgence de se parler et de rêver ensemble d’un avenir collectif.
À l’heure où se multiplient les « niches » de toutes sortes au sein de notre société démocratique, où s’organisent dans tous les domaines de nombreux circuits courts, il nous paraît intéressant de mesurer ce que ces minorités « séparées du commun » racontent aux majorités devenues inaudibles en matière de progrès social collectif. "
Christian Duchange


* Dans le cadre du dispositif «compagnonnage auteur» financé par Le Ministère de la Culture

Téléchargements >
Dossier de présentation
Fiche technique
Fiche financière
Revue de presse
Photos
Inscription à la newsletter
Haut