Jeanne et la chambre à airs
  • la compagnie l'artifice fond son action dans celle de la minoterie

    Fin 2019, la compagnie l’Artifice terminera un dernier cycle de trois ans de conventionnement avec ses partenaires publics.
    Après 30 ans d’existence dont 18 ans de conventionnement avec le Ministère de la Culture, la Ville de Dijon et la Région Bourgogne-Franche-Comté, elle a décidé de fondre son action de compagnie dans l’avenir de La Minoterie et quittera, pour cela, son nom afin de faire renaître autrement son action au service de l’avenir de La Minoterie.

    La compagnie l’Artifice se retire après trente saisons de créations de formes théâtrales diverses, dédiées aux publics jeunes, construites avec passion par des équipes d’artistes et de techniciens convaincus, accompagnées par des équipes administratives poétiques. Crasse Tignasse, Lettres d’amour de 0 à 10, l’Ogrelet, Yvonne princesse de Bourgogne, Le pire du troupeau, Peter Pan, le grand ramassage des peurs, Cendrillon, Miche et Drate, Pour rire pour passer le temps, Le monde sous les flaques, La B.I.P. première banque mondiale d’idées positives, Jeanne et la chambre à airs, comment les citer tous…

    La Minoterie a pris une nouvelle dimension suite à sa nomination par l’État en Scène conventionnée d’interêt national Art, enfance, jeunesse et nous avons choisi de défendre autrement la création de spectacles au sein du projet.
    La compagnie a pour cela repensé son projet et son équipe et à partir de janvier 2020, ce lieu dédié à la création jeune public et à l’éducation artistique, se dotera d’une capacité de création de spectacles "maison". Je pourrai en assurer la mise en scène mais j’inviterai régulièrement pour ce travail, d’autres artistes en leur passant commande.
    Après une ouverture en janvier 2014, La Minoterie, lieu unique en France, écrit ainsi une nouvelle page de son histoire, provoquée par la montée en puissance de son travail d’accompagnement de la création jeune public et de l’éducation artistique des populations jeunes et de leurs "passeurs d’art". Une histoire régionale et nationale qui n’allait plus de paire avec cette double trajectoire professionnelle qui consistait à animer, d’un côté, une compagnie conventionnée active et de l’autre un lieu conventionné innovant.

    Longue vie à La Minoterie !

    Christian Duchange
    Directeur artistique de la Cie L’Artifice et de La Minoterie

     

  • Belle saison à tous !

Inscription à la newsletter
Haut